Formé par Mr David BRUNO auteur de "Comment se Protéger des ondes électromagnétiques"  et sans prétention et en toute humilité, nulle doute le meilleur dans le domaine.

SEGALAS Elodie
Ondes Nocives


Conseil et Protection sur mesure

    Particulier, Collectivité, Entreprise, Scolaire

Le Linky




Pour ne plus vous faire avoir sur

 ce qui est prétendu sur le linky

(refus de celui-ci mais aussi conséquence pour la santé et comment se protéger de ses ondes) et par les vendeurs de Filtre Cpl anti-linky.



Sachez que seul 2 modèles de filtres sont réellement efficace (Pollier et Biovolt)

pour enrayer l'émission d'onde provoqué par le linky. 


Veuillez prendre connaissance des documents ci-dessous, test réalisés par David Bruno.

Je ne souhaite pas faire de gros dossier sur le Linky, pour la simple raison, que pour ma part et ceux même si bien entendu je refuse le Linky et m'y oppose catégoriquement, je ne me bat pas que pour le linky mais pour toutes les ondes en générale (Téléphone DECT, portable, bluetooth, jeux télécommandé, wifi, etc). 

Les gens au début de la sensibilisation avant même que celui-ci ne soit autorisé à être étendu à toute la France ne connaissait pas le linky ni le problème des ondes électromagnétiques. Pour autant, lors de nos explications sur terrain beaucoup de personne ne percutaient pas le message sur le danger du linky ni des ondes électromagnétiques. Aujourd'hui, les gens se plaignent des ondes qu’émet le linky soient du fait qu'il en ressentent les effets nocifs soit par peur et demande sa suspension. C'est navrant de voir qu'il faut attendre d'être malade pour réagir...

Seulement, le responsable n'est pas que le linky, car en dehors de celui-ci il y a votre téléphone DECT, box, console de jeux vidéos, smart tv connecté , tablette tactile, téléphone portable, ceux qui sont en connexion CPL  ce qui émet de fortes ondes et produit de l'électricité sale en plus. Tout cela très très peu s'en plaignent au final... Pourtant cela s'accumulent dans votre corps que vous le ressentiez ou non et c'est que lorsque votre seuil de tolérance propre (nous ne sommes pas tous égaux face à cela plusieurs facteurs étant à prendre en considération) à ces ondes est atteint que votre intolérance débute entraînant différents signes d’électrosensibilité. 


Sachez que tout le monde sera électrosensible à un moment ou à un autre ce n'est qu'une question de résonance vibratoire et d'accumulation


Mais nous avons beau être tous humain, nous sommes pour autant tous différents, de part notre rythme de vie, alimentation, sport, état de santé physique comme psychique, consommation d'eau bouteille ou robinet, notre exposition aux ondes selon notre travail et ses équipements environnants, notre exposition et état interne face aux pesticides,parasites, métaux lourd et polluants.

Ce qui induit que certain réagiront plus vite que d'autre , selon leurs expositions plus ou moins importante et surtout si leur corps et ce qu'il contient entre en résonance fréquemment avec les fréquences émises ce qui est au final le plus important. 

Tout est question de vibration est absolument tout corps et objet possède sa propre fréquence. voir cette vidéo pour mieux comprendre


Comme je le dis , vous pensez ne rien ressentir, mais vos organes eux sentent et accusent le choc.  

Absolument  tout le monde, à un moment ou un autre présentera  les symptômes d'électrosensibilités si rien n'est entrepris avant. Donnant comme résultante des problèmes de santé allant du bénin au malin. 

Je ne suis pas du tout contre la technologie, mais celle ci doit être absolument contrôlés et vérifiés rigoureusement surtout que des solutions simples peuvent nous protéger. Si vous ne le faites pas pour vous même, faites le pour vos enfants, ils ont droit à la santé! 


Donc avec toute la polémique sur le Linky, je n'ai pas envie de m'étendre sur ce sujet car si vous réagissez sur le linky vous devez aussi réagir et vous prémunir dès maintenant des autres composants de votre foyer qui émettent eux aussi de très fortes ondes et dont il n'existe là aussi, aucune assurance nous protégeant face à cela.


Toutefois et ce à condition de n'avoir aucun courant vagabond;  à vérifier auprès de moi même ou d'un autre diagnostiqueur ou géobiologue sérieux et compétent. 

La seule protection efficace que vous aurez face aux radiofréquences permanentent du linky c'est le filtre CPL Linky Polier qui détrône depuis peu en efficacité et en coût le  biovolts protect qui était jusque là le seul filtre efficace.  Voir le test de David Bruno en cliquant sur Polier un peu plus haut.


Sachez que OUI il y a une loi de transition d'énergie, mais NON ce n'est pas elle qui impose le linky, il n'est donc pas OBLIGATOIRE !!!. Vous avez le droit de le refuser, c'est même un devoir et les menaces qu'ils vous feront ne sont que du vent faites pour vous intimider et faire céder à la pose de ce compteur.

Enedis était dans une mauvaise passe financière, il aurait pu très bien passer par les câbles ou par la fibre (ce n'est que de la lumière) mais il ont préféré passer par une technologie de CPL sans doute moins coûteuse pour eux mais plus nocives pour nous, qui  nous soumet dans tout l'habitat à de l'électricité sale et rayonnante en permanence et rebondissante sur tout objet métallique non mis à la terre, (radiateur, luminaire etc...).

Dossier avec les arguments nécessaire au refus du Linky

et

Rapport de David Bruno sur les rayonnements réel du Linky

dans l'habitat.

Fonctionnement du Linky 


Le concentrateur (Poste de transformation dans les quartiers)


Un boîtier appelé concentrateur est placé dans chaque transformateur de quartier (ou à proximité) et sert d’interface entre les compteurs Linky et le réseau de collecte des données pour ENEDIS (ex- ERDF). Il communique par CPL avec l’ensemble des compteurs Linky des abonnés concernés par le même transformateur. Il possède un émetteur de radiofréquence d’une puissance minimum égale à celle d’un téléphone portable en 2G ou 3G pour la connexion avec le réseau de collecte des données d’ENEDIS.


Fréquences des CPL Linky 


Fonctionnement CPL du compteur : Le Linky CPL-G1 utilise simultanément les fréquences 63,3 et 73 KHz. Le Linky CPL-G3 utilise simultanément l’ensemble du spectre de fréquence allant de 35 KHz à 90 KHz.


L’émetteur radiofréquence intégré dans le compteur(en option) 


En l’état, le compteur Linky actuel installé ne possède pas d’émetteur de radiofréquence mais une option permet tout de même d’en intégrer un pour les abonnés qui souhaitent utiliser un afficheur déporté. Cet émetteur utilise la fréquence de 2,4 GHz (avec des risques d’émissions permanentes). Cela peut poser un risque réel d’exposition aux hyperfréquences pour le voisinage proche des compteurs en rez-de-chaussée d’immeuble. 


Émission CPL du compteur Linky : 


La transmission des données de relevage de consommation de la journée serait effectuée à ENEDIS en une seule fois (quelques secondes d’émission) la nuit de 0h00 à 6h00. Le suivi de la consommation des dernières 24 heures est accessible en se connectant par internet au compte client. Mais le concentrateur interroge régulièrement les compteurs Linky par CPL afin de détecter un éventuel défaut (coupure d’électricité...). D'après mes tests et mesures j’ai 3 constaté des émissions Linky quasi permanentes toutes les 3 à 4 secondes et parfois toutes les 30 secondes (constaté dans plusieurs logements à Lyon, Toulon et dans d’autres villes). Les mesures que j’ai effectuées au laboratoire Linky de Nanterre sur un CPL-G3 n’ont rien à voir avec ce que j’ai mesuré sur le terrain. Mes tests ont permis de mettre en évidence le rayonnement effectif du Linky dans l’habitat.


Refuser le compteur Linky ne suffit pas


Les signaux CPL Linky sont capables de se propager sur une distance théorique de 2 kms. Les signaux Linky, qu’ils soient émis et reçus des autres compteurs du voisinage ainsi que ceux du concentrateur se propagent inexorablement sur l’ensemble du réseau électrique domestique (continuité électrique partout) et pénètrent donc dans l’ensemble de l’installation électrique domestique. Je l’ai constaté à chaque fois sur le terrain avec des mesures à l’oscilloscope et analyseur de spectre). Il existe cependant des solutions de protection mais néanmoins très coûteuses. La solution de protection la plus efficace est de supprimer à l’entrée du logement les signaux électriques (de 35 Khz à 90 Khz) du CPL Linky par un filtre passe-bas (laissant passer uniquement l’énergie électrique de 50 Hz). Ce filtre électrique doit être placé entre le disjoncteur ENEDIS et le tableau électrique du logement : prix: 600 euros + coût de la pose par un électricien. Pour information, j’ai testé personnellement l’efficacité de plusieurs filtres sur le marché avec oscilloscope et analyseur de spectre, un seul a retenu mon attention pour son efficacité, il s’agit du filtre Biovolt Zen Protect. 


LE CPL LINKY RAYONNE-T-IL RÉELLEMENT DANS UNE HABITATION ?


Les impulsions Linky envoyées par les compteurs sont trop brèves pour donner le temps aux appareils d’afficher réellement la mesure. Il est donc difficile, voire probablement impossible de mesurer le niveau des rayonnements radiofréquence (de 35 Khz à 90 Khz) engendrés par la diffusion du CPL Linky dans les fils électriques d’une installation domestique. 


Les mesures effectuées par l’ANFR (Autorité Nationale des Fréquences) 


L’ANFR a demandé à ENEDIS d’augmenter volontairement la durée des signaux CPL Linky pour permettre d’effectuer les mesures. Le rapport des mesures effectuées met en évidence des rayonnements dus au CPL du compteur Linky. Cependant les valeurs des rayonnements relevées par l’ANFR ne sont pas représentatives de toutes les situations défavorables que l’on peut rencontrer dans l’habitat. Par exemple, les mesures effectuées dans une maison en bois ou dans une maison ayant des cloisons sèches de 4 type placo peuvent révéler des valeurs bien plus élevées, de même les mesures à proximité des appareils électriques sous tension. 


Les mesures de David Bruno


J’ai injecté un signal électrique imitant exactement celui du Linky (en intensité ainsi qu’en fréquence) à l’aide d’un générateur de fréquence (entre 35 Khz et 90 Khz) dans mon réseau électrique domestique de manière permanente afin de pouvoir mesurer tranquillement les rayonnements effectifs dans tout l’habitat à proximité des fils électriques ainsi que des appareils branchés. J’ai effectué les mesures à l’aide du gigahertz NFA 1000 (appareil réglé pour mesurer uniquement les signaux Linky). Les essais ont permis de mettre en évidence des valeurs de rayonnements supérieures à 7 V/m contre une prise électrique et supérieures à 12 V/m* autour d’un simple câble électrique ou d’un appareil sous tension dans la bande radiofréquence Linky située entre 35 Khz à 90 Khz. Il est nécessaire de respecter une distance d’éloignement de 60 cm à 1 m des fils et appareils sous tension pour tomber de nouveau à 0 V/m. Important : le Conseil de l’Europe (selon la résolution 1815 de 2011) préconise dans son rapport de ne pas dépasser 0,6 V/m et de ramener ce seuil à 0,2 V/m à moyen terme pour une exposition permanente d’ondes radiofréquences dans l’habitat)


 *La valeur de ces rayonnements s’explique simplement par l’intensité en volt des signaux CPL Linky. La norme CENELEC CPL G3 impose 14,3 volts maximum ce qui est déjà beaucoup, mais en pratique, on a constaté parfois des signaux d’amplitude 20 Volts. 

2ème Partie la mise en envidence du rayonnement linky dans l'habitat

Test Comparatif des Filtres Absomagnet / Stetzer et Emfield 
réalisé par David Bruno
(n'acheter pas l'Absomagnet)